Sous l’impulsion de Pascale Marcoux, diététicienne Agrée INAMI et certifiée du G.R.O.S. “Groupe de réflexion de l’obésité et des troubles du comportement alimentaires”, le projet “Pourquoi J’ai faim ?” découle de la campagne participative « Le Fait maison  C’est trop bon ! » (ctropbon.be).
Cette campagne a été initiée en 2016 par Pascale Marcoux et est portée actuellement en collaboration avec le pôle santé de l’asbl Aktina, qui vise à ne pas laisser entrainer les consommateurs dans de fausses croyances et déviances alimentaires.

AKTINA asbl est une plate-forme d’éducation permanente qui amène l’individu à observer, sentir, comprendre et l’aide à s’adapter positivement dans un environnement parfois hostile et à agir en accord avec ses valeurs. Nous aidons la personne à travers des expériences positives à devenir acteur du bien-être individuel et collectif.

La campagne «  Pourquoi j’ai faim ? » aura pour ambition de sensibiliser les femmes enceintes et leurs entourages à nos modes de consommations. Durant les ateliers et les consultations et en partant du comportement d’adulte, nous allons remonter le temps (adulte, ados, enfant, nourrisson, nouveau-né, vie intra-utérine), comprendre les compétences, les difficultés et les risques de déviances jusqu’au bébé dans le ventre de maman.

Ensuite, nous pourrons repartir du bébé pour conforter l’acquis durant la période prénatale. A travers la pleine conscience, l’écoute du corps, les sensations, les émotions et les valeurs, chaque participant sera capable de se réguler dans un environnement « hostile ». Il sera motivé et bien préparé à adopter un mode de vie sain (manger mieux, bouger plus) sans le besoin de compenser (nourriture, tabac, autres) et à mieux observer, comprendre le langage de bébé, pour le satisfaire.

Le bébé à venir sera ainsi notre coach pour entrainer toute sa famille vers un mode de consommation plus respectueux de l’homme et de la nature.

Cette approche de prévention de l’obésité et des troubles alimentaires est validée par les plus grands scientifiques du G.R.O.S (Groupe de Recherche sur l’Obésité et le Surpoids) et permet d’approcher tous les publics y compris ceux peu formés.

Nous allons sentir plutôt que réfléchir.

Elle s’inspire de la thérapie ACT (thérapie de l’acceptation et de l’engagement) en s’appuyant sur un projet de vie, les valeurs et l’entrainement à la pleine conscience, ainsi que du livre «  Pourquoi j’ai faim ! » du pédiatre Marie Thirion.